Survie

Guinée, Liberia, Côte d’Ivoire : ILS ONT DIT - Françafrique

(mis en ligne le 1er mai 2003)

« [Le financement de la construction d’un nouveau quai au port ivoirien de San Pedro permettra l’évacuation du cacao] mais également du bois provenant de Guinée, du Liberia et de Côte d’Ivoire. » (Agence française de développement, projets 2003-2005 « ressortant d’une logique NEPAD ». Cité par La Lettre du Continent du 27/03). [L’AFD a-t-elle lu les rapports de Global Witness sur le bois libérien, et notre dernier “Dossier noir”, Les pillards de la forêt ? Si oui, sa « logique NEPAD »est celle d’un développement fort peu durable – plutôt une prime à l’abattage mafieux.]

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 114 - Mai 2003
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du retard. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
Pour aller plus loin
a lire aussi