Fausse note

Publié le 1er septembre 2004 par Billets d’Afrique et d’ailleurs...

Après l’université Lyon 3 qui, le 23 avril, a fait docteur « honoris causa » le dictateur burkinabè Blaise Compaoré, la Sorbonne a remis le 27 mai sa médaille d’honneur au dictateur tunisien Zine Ben Ali.

C’est le professeur André Laronde, archéologue, qui est ainsi allé à Tunis prostituer la plus célèbre université française et justifier scientifiquement les tortures infligées dans les geôles tunisiennes.

Vous venez de lire un article du mensuel Billets d'Afrique 128 - Septembre 2004. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez vous:
Dans la même rubrique
S'abonner à la newsletter