Accueil du site > Billets d’Afrique > 2004 > 128 - Septembre 2004 > Les stars d’Arsenal détournent des millions d’impôts

Les stars d’Arsenal détournent des millions d’impôts

Publié le 1er septembre 2004 par François-Xavier Verschave

Sunday Times, Les stars d’Arsenal détournent des millions d’impôts, 18/07 (Robert WINNETT et David ROBERTSON) [traduit par le groupe local Attac Pays malouin/Jersey]

« Le Club d’Arsenal, en tête de la première division, a établi un dispositif d’évasion fiscale pour ses joueurs et son dirigeant. Grâce à des sociétés-écrans anonymes et à des sociétés fiduciaires offshore, le club peut assurer de substantielles récompenses à ses joueurs et faire en sorte qu’ils échappent à l’impôt pour quelques millions de livres sterling chaque année. [...] Ainsi, des joueurs étrangers comme l’attaquant français Thierry Henry ou le joueur vedette hollandais Dennis Bergkamp, ainsi que le directeur sportif Arsène Wenger sont "dispensés d’impôt" sur leurs primes à six chiffres […].

Ces joueurs signent, en fait, deux contrats. Le premier porte sur un salaire annuel de base imposé pour l’essentiel de façon classique au taux maximal de 40 % auquel s’ajoute la contribution sociale. Cependant, les joueurs ont également un second contrat "fantôme" concernant les primes liées à leurs résultats [...]. Ces primes peuvent représenter jusqu’à la moitié de leurs rémunérations globales et sont payées par l’entremise de deux sociétés-écrans.

C’est en 2001 qu’Arsenal a monté une entreprise le plus discrètement du monde sous l’appellation Sevco 1270, société dont ses joueurs de l’équipe phare sont actionnaires. La comptabilité officielle du club ne mentionne pas l’existence de cette entreprise dont le but est d’assurer le versement des primes de jeu sous formes de dividendes. Les documents fiscaux les plus récents en provenance de Sevco révèlent que ces versements ont été assurés en direction d’un cabinet fiduciaire établi dans l’île anglo-normande de Jersey. Par ce biais, les joueurs ainsi rétribués peuvent, en toute légalité selon les experts en transactions financières, se soustraire à tout impôt et aux obligations d’assurances sociales liées au salaire. [...] Thierry Henry, par exemple, a vraisemblablement réalisé une "économie" de 70 000 livres sterling environ, soit un peu plus de 110 000 euros. [...]

D’autres clubs utilisent de tels dispositifs décrits par un expert- comptable, qui a souhaité conserver l’anonymat, comme étant "à l’avant-garde des stratégies visant à se soustraire à l’impôt en ayant une longueur d’avance sur les services fiscaux". [...] Ces techniques étaient jusqu’alors l’apanage quasi exclusif des firmes financières actives sur les créneaux de la spéculation à risque et des banques d’investissement de la City londonienne. [...] Le cabinet Deloitte and Touche (à l’origine du montage financier du club Arsenal) n’a pas souhaité s’exprimer sur ces faits ; le club a seulement rappelé le caractère confidentiel des contrats le liant à ses joueurs. »

Henry et Wenger sont des modèles de fair play, de respect des règles du jeu… de football. Avec pareils modèles, le temps s’approche où seuls les pauvres et les imbéciles financeront encore des miettes de biens publics…

À ceux qui pensent qu’on peut organiser le vol de l’argent public sans verser dans la criminalité, signalons que le cabinet Deloitte and Touche était aussi le commissaire aux comptes du géant agro- alimentaire italien Parmalat, qui a volé quelque 10 milliards d’euros. L’administrateur de cette société faillie vient de porter plainte contre ces “experts-comptables”…

Vous venez de lire un article du mensuel Billets d'Afrique 128 - Septembre 2004. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez vous:
Dans la même rubrique
S'abonner à la newsletter