Accueil du site > Billets d’Afrique > 2004 > 129 - Octobre 2004 > Ces poulets que l’Europe exporte en Afrique

Ces poulets que l’Europe exporte en Afrique

Publié le 1er octobre 2004
Thèmes

Le Canard Enchaîné, 28/07 : « On savait déjà que les montagnes de poulets congelés que l’Europe, la France en tête [au Cameroun : l’Espagne et la Belgique], exporte en Afrique mettent sur la paille les éleveurs locaux (950 FCFA pour le poulet européen contre 2 200 FCFA la volaille du cru).

Voilà qu’on découvre que ces “poulets export”, élevés à vitesse grand V (35 jours au lieu de 45 pour le poulet industriel standard), sont souvent de vrais bouillons de culture quand ils arrivent dans l’assiette du consommateur. Une récente enquête menée par le centre Pasteur de Yaoundé sur les marchés du Cameroun (où les importations poulets congelés européens ont fait un bond de 300 % depuis 1997) révèle que 83,5 % des morceaux de poulets analysés sont ”impropres à la consommation”, parce que bourrés de microbes, ou de bactéries comme les salmonelles. Il faut dire que le poulet congelé, qui suppose un respect scrupuleux de la chaîne du froid, n’est pas vraiment le produit le mieux adapté au parc de congélateurs en Afrique. »

Voilà de quoi alimenter les revendications internationales contre la globalo-malbouffe qui perd le Sud. Nous conseillons le livre blanc proposé par l’association camerounaise Association citoyenne de défense des intérêts collectifs : Poulets congelés, Danger de mort.

Vous venez de lire un article du mensuel Billets d'Afrique 129 - Octobre 2004. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez vous:
S'abonner à la newsletter