Accueil du site > Billets d’Afrique > 2005 > 138 - Juillet Aout 2005 > Rwanda, Congo : ’Métro, c’est trop’

Rwanda, Congo : ’Métro, c’est trop’

Publié le 1er juillet 2005

Deux fausses notes françafricaines dans la même semaine pour le journal Métro, ça fait beaucoup. À l’occasion de la sortie en DVD du film Tuez les Tous, de Raphaël Glucksmann, le journal gratuit accordait une tribune aux amalgames négationnistes de Charles Onana : « Plus de dix ans après les faits, les cerveaux du génocide n’ont toujours pas été jugés. Alors que l’attentat qui a causé la mort d’Habyarimana est considéré par tous comme l’événement déclencheur des massacres, personne ne veut qu’on ouvre ce dossier-là. [...] En fait, c’est l’actuel président, Paul Kagame, un Tutsi, qui a donné l’ordre d’abattre l’avion. » Au même moment, le logo du quotidien trônait sur le Vieux Port de Marseille au côté de celui de la Société Nationale des Pétroles du Congo, comme partenaire officiel de la course « Route de l’Equateur », l’opération marketing au profit du dictateur Sassou Nguesso. Métro-Marseille est le seul quotidien local à ne pas avoir rendu compte de l’action de Survie contre cette course. Allez savoir pourquoi...

Victor Sègre

Vous venez de lire un article du mensuel Billets d'Afrique 138 - Juillet Aout 2005. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez vous:
S'abonner à la newsletter