Où va Mayotte ?

Publié le 1er novembre 2005 par Pierre Caminade

L’inquiétude que nous manifestions dans notre numéro précédent n’a fait que se confirmer ce mois-ci à Mayotte. Sur place, le député UMP Mansour Kamaridine galvanise les Mahorais contre leurs cousins comoriens, qu’ils hébergent ou qu’il emploient à bon compte grâce au statut de “clandestins”. Des sanctions tomberont sur leur tête pour cela, avec vigueur désormais : c’est ce dont les menacent de plus belle les autorités françaises. Les déclarations de Baroin sur le droit du sang n’était qu’un déclencheur de défoulement haineux. Prisonniers de leur stupidité xénophobe, les Mahorais voient subitement le prix de certaines denrées doubler (voire plus), faute de travailleur pour effectuer les récoltes. Les “clandestins” n’osent plus se montrer, tandis qu’il n’y a même plus de bateau pour les expulser... Chirac est comptable de ce qu’il adviendra.

Pierre Caminade

Vous venez de lire un article du mensuel Billets d'Afrique 141 - Novembre 2005. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez vous:
S'abonner à la newsletter