Accueil du site > Billets d’Afrique > 2005 > 142 - Décembre 2005 > Le Togo de l’esclavage au libéralisme mafieux (Gilles Labarthe)

Le Togo de l’esclavage au libéralisme mafieux (Gilles Labarthe)

Publié le 1er décembre 2005

Dossier noir n° 20 d’Agir ici et Survie
Éd. Agone, 2005, 206 p., 12 € franco à Survie

Cette enquête mène le lecteur à la découverte d’un pays encore méconnu : le Togo, l’une des plus longues dictatures militaires de l’histoire contemporaine africaine. Dans ce pays « ami de la France » s’activent depuis plus de quarante ans un ensemble de réseaux au service d’une passion commune : le détournement des fonds publics et le pillage des ressources naturelles.

En réponse aux thèses persistantes qui voudraient attribuer la responsabilité du marasme aux Africains eux-mêmes, ce nouveau Dossier noir de la politique africaine de la France démonte les principaux mécanismes et jeux d’influence étrangers qui ont contribué à ruiner depuis 40 ans l’équilibre économique et social d’une jeune nation, surnommée la « Suisse de l’Afrique » jusqu’à la fin des années 1970.

Le coup d’Etat militaire et les récentes pressions diplomatiques qui ont immédiatement suivi la mort de Gnassingbé Eyadéma, le 5 février 2005, ont encore confirmé le rôle prépondérant des chancelleries occidentales qui cherchent à garantir leurs intérêts dans la région.

Vous venez de lire un article du mensuel Billets d'Afrique 142 - Décembre 2005. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez vous:
S'abonner à la newsletter