Super Blagueur

Publié le 1er octobre 2006 par Victor Sègre

Alors que se déroule (enfin !) le procès (partiel) des faux électeurs de la mairie de Paris, et que Jacques Dominati nous joue le grand classique du " Retenez-moi où je fais un malheur ", menaçant de fournir une liste des élus magouilleurs (L’Express, 20/09), alors que Jacques Chirac est nommément désigné comme " le vrai responsable " par Gérard Merle, ancien responsable du RPR à Paris (Le Monde, 11/09), notre président songe d’autant plus à l’après immunité présidentielle, que d’autres affaires restent à traiter... ou à étouffer. Il vient donc de nommer son ancien conseiller judiciaire Laurent Le Mesle Procureur général de Paris. Le porte-parole du gouvernement J.F Copé s’est indigné que cette nomination puisse susciter des critiques et a salué " un haut magistrat à l’éthique et à la compétence unanimement reconnues " (Le Figaro, 13/09). On ne se prononcera pas sur l’éthique, mais pour ce qui est des compétences, on veut bien le croire ! Moins de quinze jours plus tard, Chirac faisait la leçon à Sarkozy et rappelait " sa très grande exigence quant au respect de l’indépendance des magistrats " (AFP, 22/09). Un sens de l’humour toujours aussi prononcé...

Victor Sègre

Vous venez de lire un article du mensuel Billets d'Afrique 151 - Octobre 2006. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez vous:
S'abonner à la newsletter