Accueil du site > Billets d’Afrique > 2007 > 163 - Novembre 2007 > Quand nous nous retrouvions une petite trentaine dans l’hémicycle du palais (...)

Ils ont dit

Quand nous nous retrouvions une petite trentaine dans l’hémicycle du palais Bourbon pour traiter de ces questions, nous étions particulièrement heureux

Publié le 1er novembre 2007 par Billets d’Afrique et d’ailleurs...
Thèmes

« Quand nous nous retrouvions une petite trentaine dans l’hémicycle du palais Bourbon pour traiter de ces questions, nous étions particulièrement heureux.
« 
Il faut souhaiter le développement d’une culture de l’investigation qui appartient trop peu, en politique étrangère et en Défense, à nos traditions parlementaires : elle permettrait un vrai contrôle de l’exécutif par le législatif et ferait participer les parlementaires à la formation de l’opinion publique renforçant ainsi leurs liens avec les citoyens. » Message de l’ancien député du Parti socialiste Pierre Brana aux participants du sommet citoyen France- Afrique réuni à Paris en février 2007.

Pierre Brana, a été le rapporteur de plusieurs missions d’information et autres commission d’enquête parlementaires (Rwanda, Elf, Srebrenica, etc.)

Vous venez de lire un article du mensuel Billets d'Afrique 163 - Novembre 2007. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez vous:
S'abonner à la newsletter