Accueil du site > Billets d’Afrique > 2010 > 187 - Janvier 2010 > Libérons Lapiro : la compilation-pétition

Cameroun

Libérons Lapiro : la compilation-pétition

Publié le 1er janvier 2010 par Alice Primo

Des artistes se mobilisent pour l’un des leurs, Lapiro de Mbanga, en lançant une compilation-pétition, Libérons Lapiro, afin de « défendre la liberté d’expression et le rôle de caisse de résonance que peuvent et doivent jouer les artistes dans leurs pays ». A télécharger rapidement !

A plusieurs reprises, Billets d’Afrique et d’ailleurs a relaté la répression qui s’est abattue sur le chanteur camerounais Lapiro de Mbanga, arrêté arbitrairement au printemps 2008 et condamné à trois ans de prison et de lourdes amendes à l’issue d’une parodie de procès (n°169, mai 2008, n°174, novembre 2008 et 182, juillet 2009). Ses torts ? Officiellement, sa participation aux émeutes populaires de février 2008... alors qu’il tentait de calmer les émeutiers. En réalité, le pouvoir ne lui pardonne pas sa chanson Constitution constipée, tube national dénonçant les bidouillages constitutionnels de Paul Biya lui permettant de s’offrir une présidence à vie, et plus largement la gestion du pays : « Les bandits en col blanc veulent braquer la constitution de mon pays. (…) C’est quoi l’urgence et pourquoi cet acharnement farouche à modifier absolument l’Article 6 alinéa 2 d’une constitution dont la mise en application graduelle n’a jamais été amorcée ? Dix années sont passées, le Sénat et les Régions sont toujours attendus… Dix années sont passées, le peuple attend toujours la déclaration des biens des individus appelés à gérer les fonds publics ; ce qui, en cette période de lutte contre la corruption endémique, est une priorité ! Dix années sont passées, le peuple attend toujours d’avoir une structure indépendante pour gérer les élections libres et transparentes afin que la grande majorité des citoyens aient le droit de voter. Ça, les marathoniens de la mangeoire n’y trouvent aucun intérêt ; sauf celui d’éliminer la limitation du mandat présidentiel de la Constitution. » Depuis le 1er janvier, de nombreux musiciens se sont mobilisés pour réclamer sa libération et ont lancé une initiative soutenue par Survie, Freemuse (association de défense de la liberté d’expression des musiciens), l’ACAT (Action des chrétiens pour l’abolition de la torture), le Comité de soutien de la diaspora camerounaise pour la libération de Lapiro de Mbanga, le fabricant de guitares Vigier et le média musical spécialisé Mondomix (site web et bimestriel gratuit). Il s’agit d’une compilation-pétition à télécharger de neuf titres dont plusieurs inédits, cette compilation contient également une mise en musique, par Selector Matanzas, du célèbre poème de Paul Eluard, Liberté, et bien sûr la chanson Constitution constipée qui vaut à Lapiro de croupir en prison.

Alice Primo

Vous venez de lire un article du mensuel Billets d'Afrique 187 - Janvier 2010. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez vous:
S'abonner à la newsletter