Accueil du site > Billets d’Afrique > 2010 > 189 - Mars 2010 > La crise, quelles crises ?

Lire

La crise, quelles crises ?

Publié le 1er mars 2010 par Billets d’Afrique et d’ailleurs...

Dans cet ouvrage, Damien Millet et Éric Toussaint soulignent d’abord «  l’interconnexion des crises à l’échelle mondiale  » et insistent, à juste titre, sur la crise alimentaire, la crise écologique et climatique, la crise migratoire et la crise institutionnelle internationale.

Les auteurs détaillent plus loin les conséquences de la « grande transformation des années 1980 » et particulièrement du rôle de la dette sur les différentes économies. Puis ils analysent « la crise financière déclenchée en 2007 » en développent leurs propos bien au delà des éléments détonateurs. Ils résument les propositions « écartées par la longue nuit libérale » : arrêt des privatisations et des déréglementations, transferts vers le secteur public, généralisation des retraites par répartition, politiques salariales, etc...

Cinq noms emblématiques, ceux des « économistes » responsables de la déréglementation bancaire des années 1990, aujourd’hui appelés à diriger la « nouvelle politique » américaine illustrent le chapitre « Face à la crise, Barack Obama confie les clés du coffre aux escrocs ». Puis Damien Millet et Éric Toussaint exposent les raisons de la probable nouvelle crise de la dette au Sud « les importantes réserves de changes que les pays en voie de développement (PED) avaient engrangées ces dernières années » ne pouvant jouer longtemps le rôle d’amortisseur. Le chapitre dédiée à « la crise alimentaire » permet aux deux auteurs de critiquer les fausses explications autour de la consommation chinoise et indienne et d’affirmer la triple responsabilité des sociétés transnationales de l’agrobusiness, des groupes financiers, des spéculateurs, des organismes internationaux et des gouvernements du Nord.

Relevons une phrase des « chiffres de la dette en 2009 » : «  le revenu des 500 individus les plus riches de la planète dépasse les revenus cumulés des 416 millions de personnes les plus pauvres. »

Vous venez de lire un article du mensuel Billets d'Afrique 189 - Mars 2010. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez vous:
S'abonner à la newsletter