Larmes de crocodiles

Publié le 7 avril 2010 par Billets d’Afrique et d’ailleurs...

« La Côte-d’Ivoire a d’énormes potentialités, mais il est évident que tant qu’il n’y a pas d’élections, les affaires sont difficiles », a gémit Patrick Lucas, président du Comité Afrique de Medef-International, en visite à Abidjan. Tel n’est assurément pas l’avis de Bolloré (port d’Abidjan, chemin de fer, chantiers navals, et bientôt publicité et télécommunications), de Bouygues (gaz, électricité, BTP) ou de quelques autres « petites » PME comme Sagem, CFAO, Vinci, Société générale, BNP Paribas, Orange, etc.

Vous venez de lire un article du mensuel Billets d'Afrique 190 - Avril 2010. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez vous:
S'abonner à la newsletter