SLAPP again !

Publié le 7 avril 2010 par Billets d’Afrique et d’ailleurs...

Après le SLAPP (acronyme de strategic lawsuit against public participation) visant à faire interdire la vente de l’ouvrage Noir Canada, la première entreprise aurifère au monde, Barrick Gold, vient de lancer une nouvelle offensive avec menaces de poursuites judiciaires contre le dernier ouvrage coordonné par Alain Deneault, Imperial Canada Inc.

« Le 17 février dernier, pas moins de deux éditeurs, sept auteurs et même les deux traducteurs d’un manuscrit qui n’est pas encore définitivement terminé ont reçu une lettre de mise en demeure « préventive » (…) Ces mises en demeure menacent de poursuite quiconque publierait un ouvrage que cette société jugerait « diffamatoire » à son égard. Plus encore, elle a requis de tous les intéressés qu’ils lui soumettent les documents qu’ils ont à leur disposition. (…)

Intimidé par les conséquences financières d’une telle poursuite, l’éditeur de Vancouver Talonbooks a aussitôt effacé le contenu de sa page Internet annonçant l’ouvrage à venir et l’a remplacé par une éloquente note d’abdication : « publication annulée », rapportent les auteurs qui dénoncent à nouveau intimidation et censure permis par ce type de procédures judiciaires au Canada.

De quoi faire rêver Bolloré ! (Lire page 6)

Vous venez de lire un article du mensuel Billets d'Afrique 190 - Avril 2010. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez vous:
S'abonner à la newsletter