Intimidations

Publié le 10 mai 2010 par Billets d’Afrique et d’ailleurs...

Dans l’actuel procès Pasqua, alors que certains, comme de Villiers, ont mis en sourdine les accusations qu’ils avaient portées devant les enquêteurs, d’autres ont oublié de mettre leur langue dans leur poche. Ainsi, dans le cadre des détournements de fonds de la Sofremi cette fois, Annabelle Claudet, ancienne secrétaire employée par Pierre Falcone a réaffirmé avoir assisté à une entrevue entre son patron et Charles Pasqua, alors que les deux hommes prétendent toujours ne pas se connaître. Elle a fait l’objet d’une tentative d’intimidation par un inconnu à sa sortie du tribunal, tandis qu’une autre secrétaire de Falcone qui avait témoigné en ce sens, n’a finalement pas répondu à la convocation de la Cour de justice de la République. Pasqua, qui persiste à prétendre que si le tout-puissant ministre qu’il était a été mal entouré, c’est à l’insu de son plein gré, comme dirait l’autre, n’y peut sans doute rien non plus. Ce n’est tout de même pas sa faute si des admirateurs se soucient, certes de manière un peu virulente, de défendre l’honneur de leur idole.

Vous venez de lire un article du mensuel Billets d'Afrique 191 - Mai 2010. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez vous:
S'abonner à la newsletter