Accueil du site > Billets d’Afrique > 2010 > 192 Juin 2010 > Tchad : un rapport accablant

Tchad : un rapport accablant

Publié le 7 juin 2010 par Billets d’Afrique et d’ailleurs...

L’ambassade des Etats-Unis à Ndjamena a publié, en mars dernier, un rapport détaillé sur les atteintes aux Droits de l’homme.

Champs Elysées 14 juillet 2010 Il est accablant pour le régime d’Idriss Déby et ses forces de sécurité, armée, police et gendarmerie : « Tueries extrajudiciaires, disparitions pour cause politique, tortures, bastonnades et enlèvements par les forces de sécurité ; l’impunité de celles-ci ; conditions d’emprisonnement désastreuses ; arrestations et détentions arbitraires ; détentions dans des lieux secrets ; ingérence de l’exécutif dans le judiciaire ; utilisation de force excessive et d’autres abus dans les conflits internes y compris les tueries et l’utilisation des enfants soldats ; restrictions de la liberté d’expression, de presse et de rassemblement ; corruption officiellement répandue ; entrave aux travaux des ONG ; répression des activités syndicales, travaux forcés et exploitation du travail des enfants (…) ».

Le rapport publié note également qu’il n’y a eu aucune évolution sur l’enquête sur les massacres des civils perpétrés lors de l’attaque des rebelles et la contre-attaque du gouvernement en février 2008 à N’Djamena, qu’on ignore encore le sort exact d’Ibni Oumar Mahamat Saleh, l’un des trois principaux leaders de l’opposition arrêté par la garde présidentielle à la faveur de ces mêmes combats et qu’il n’y a toujours eu aucune arrestation relative à ce cas.

Au cours de l’année 2009, le rapport souligne aussi que les disparitions de nature politique se sont poursuivies. Des pécadilles sans doute aux yeux de Nicolas Sarkozy qui a invité tout ce beau monde à parader sur les Champs-Elysées le 14 juillet prochain.

Vous venez de lire un article du mensuel Billets d'Afrique 192 Juin 2010. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez vous:
S'abonner à la newsletter