Accueil du site > Billets d’Afrique > 2011 > 201 - Avril 2011 > « Sarko l’Africain »

« Sarko l’Africain »

Publié le 26 avril 2011 par Billets d’Afrique et d’ailleurs...

Décrypter les relations sulfureuses que Nicolas Sarkozy entretient avec ses homologues des anciennes colonies, au sud du Sahara, s’avère édifiant pour qui veut comprendre, son ascension jusqu’à la tête de l’Etat.

Bien des spécialistes ont présenté Nicolas Sarkozy comme une « page blanche » en évoquant ses relations avec l’Afrique. Il aurait été le seul président français, depuis le général de Gaulle, a pouvoir aborder le continent noir sans préjugés. Sans dette, ni compromission avec les potentats locaux. Sans amitié pour les dictateurs sanguinaires. Sans réseau personnel, ni financement politique caché. Un décideur qui pourrait enfin incarner la rupture, le changement…

En réalité, Nicolas Sarkozy a été formé dès les années 1970 par les meilleurs praticiens RPR de la France-à-fric. Parmi les maîtres d’oeuvre, on reconnaît Jacques Chirac, Charles Pasqua et Achille Peretti (corse également, homme des réseaux secrets pendant la Seconde Guerre mondiale et directeur de compagnie minière en Centrafrique). Et tant d’autres…

L’ouvrage de Gilles Labarthe lève le voile sur cette mystification et s’emploie à décortiquer le rôle joué par les principaux mentors politiques et financiers du président. Contrairement au discours officiel, ce dernier a poursuivi avec d’autres acteurs la tradition gaulliste sur le continent noir.

Journaliste d’investigation suisse, Gilles Labarthe est l’auteur de deux livres d’enquête : L’Or africain - Pillages, trafics & commerce international, avec François- Xavier Verschave, éditions Agone, 2007 ; Le Togo, de l’esclavage au libéralisme mafieux, éditions Agone, 2005.
Editions Hugo&Cie, 17 euros, 260 pages

Vous venez de lire un article du mensuel Billets d'Afrique 201 - Avril 2011. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez vous:
S'abonner à la newsletter