Accueil du site > Billets d’Afrique > 2012 > 210 - février 2012 > Charles Taylor appointé par la CIA

Charles Taylor appointé par la CIA

Publié le 2 février 2012 par Billets d’Afrique et d’ailleurs...

Le quotidien américain Boston Globe a révélé le 17 janvier que Charles Taylor, l’ancien chef de guerre sanguinaire puis président du Libéria, travaillait pour la CIA dès les années 80.

Une information confirmée par l’agence de renseignement de la Défense américaine (DIA). C’est la première fois que cette collaboration est confirmée officiellement. Lors de son procès devant le tribunal spécial pour le Sierra Leone, Charles Taylor avait raconté lui-même sa fausse évasion d’une prison de haute sécurité de Boston en 1985. Avec force détails, il avait en effet expliqué comment tout avait été préparé pour qu’il puisse s’enfuir tranquillement.

Mais alors que le verdict de son procès devant la Cour pénale internationale est imminent, on peut légitimement se demander pourquoi cette confirmation intervient à ce moment. Taylor aurait en fait été utilisé pour informer l’agence américaine sur Mouammar Kadhafi, mais aussi pour infiltrer les mouvements révolutionnaires africains, dont il se réclamait à l’époque.

Rappelons que plusieurs compagnons de Charles Taylor ont déclaré en 2009, dans un documentaire diffusé sur la chaîne italienne RAI 3, que Taylor était venu au Burkina demander une aide afin de renverser Samuel Doe au Libéria et être introduit auprès de Kadhafi. Thomas Sankara ayant refusé, il se tourna alors vers Blaise Compaoré et son actuel chef d’état-major particulier, Gilbert Guenguéré, qui acceptèrent, en échange d’une aide pour l’assassinat de Thomas Sankara.

Selon la DIA, le détail de cette collaboration est contenu dans des dizaines de rapports secrets – au moins 48 documents séparés – qui couvrent plusieurs dizaines d’années. Ces rapports contiennent-ils aussi des éléments sur l’assassinat de Sankara ? La pétition « Justice pour Sankara » qui demande l’ouverture des archives en France, mais aussi aux Etats-Unis, retrouve toute son actualité.

Vous venez de lire un article du mensuel Billets d'Afrique 210 - février 2012. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez vous:
S'abonner à la newsletter