Accueil du site > Billets d’Afrique > 2012 > 214 - juin 2012 > Libé et Idriss Déby au chevet des enfants malades

Libé et Idriss Déby au chevet des enfants malades

Publié le 12 juin 2012 par Billets d’Afrique et d’ailleurs...

Après la Fondation Areva qui finance des projets en faveur des enfants hospitalisés, voilà le dictateur tchadien au service des progrès pharmaceutiques.

On ignore si les lecteurs de Libération sont sensibles à ce genre « d’information », mais le quotidien publiait le 1er juin un gros encart publicitaire pour le « Forum pharmaceutique inter­ national » qui se déroulera bientôt à N’Djamena. une photo d’Idriss Déby tout sourire, et le slogan « Le Tchad, un pays au cœur du développement »...

Un bel effort de com’, que l’on doit au groupe de presse Prestige communication dirigé par Laurent Taïeb. Cet homme de réseaux, à qui Patrick Balkany doit notamment sa rencontre avec l’homme d’affaires Georges Forrest, a créé en 2004 « l’Essentiel des relations internationales ». Une revue qui, selon le Canard Enchaîné (3 février 2010), « édite de luxueux numéros spéciaux à la gloire des régimes africains. »

Dernier exemple en date : cette Une de son site internet, début juin, dédiée aux « Associations et fondations africaines au service des populations », et qui fait la part belle à celle qui porte le nom de la sœur du dictateur gabonais junior : « La fondation Albertine Amissa Bongo Ondimba (FAABO) a pour but de promouvoir les activités à caractère sanitaire et humanitaire au Gabon ».

Vous venez de lire un article du mensuel Billets d'Afrique 214 - juin 2012. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez vous:
S'abonner à la newsletter