Obiang comme Falcone

Publié le 12 juin 2012 par Billets d’Afrique et d’ailleurs...

Avec un mandat d’arrêt sur le dos dans l’affaire des biens mal acquis, Teodorin Obiang, fils du président équato-guinéen, a été opportunément nommé par la Guinée équatoriale « délégué permanent adjoint auprès de l’Unesco ».

Il suit l’exemple de Pierre Falcone qui avait utilisé ce même procédé dans l’affaire de l’Angolagate, dans le but de se soustraire à la justice.

Cette nomination pourrait en effet lui conférer l’immunité diplomatique et contrarier le cours de la justice. La balle est désormais dans le camp de Laurent Fabius puisque le ministère des Affaires Étrangères a le pouvoir de s’opposer à cette nomination. Un appel lancé par Sherpa auquel Survie s’est associé l’invite à le faire. Vous pouvez soutenir cette interpellation en signant la pétition sur le site de Sherpa.

Vous venez de lire un article du mensuel Billets d'Afrique 214 - juin 2012. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez vous:
S'abonner à la newsletter