Accueil du site > Billets d’Afrique > 2012 > 217 - octobre 2012 > Français un peu spéciaux

Français un peu spéciaux

Publié le 15 octobre 2012 (rédigé le 2 octobre 2012) par Billets d’Afrique et d’ailleurs...

Mi-septembre, Loïk Le Floch Prigent a été arrêté à Abidjan et aussitôt extradé vers le Togo, dans le cadre d’une affaire récente d’escroquerie. L’ex-PDG d’Elf, qui se retrouve vraisemblablement au coeur d’un étrange marchandage politique entre Lomé et Paris au moment où la contestation sociale togolaise est sévèrement réprimée, tente de jouer la carte qui l’a déjà fait sortir de prison par le passé : l’état de santé.

Comme cela ne semble pas suffire, son avocat a abattu une nouvelle carte le 1er octobre, en s’insurgeant du traitement différencié dont serait victime son client de la part de l’Élysée et du Quai d’Orsay : la diplomatie devrait en effet s’activer rapidement pour voler au secours de ce ressortissant français dont les droits de la défense sont bafoués.

Un message largement relayé par les médias français, qui semblent moins faire cas d’un autre ressortissant français, Michel Gbagbo, arrêté et détenu en Côte d’Ivoire dans des conditions bien pires (Billets d’Afrique n°214, juin 2012).

Vous venez de lire un article du mensuel Billets d'Afrique 217 - octobre 2012. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez vous:
S'abonner à la newsletter