Accueil du site > Billets d’Afrique > 2012 > 217 - octobre 2012 > Les gentilles fables de Fabius

Les gentilles fables de Fabius

Publié le 15 octobre 2012 (rédigé le 3 octobre 2012) par Billets d’Afrique et d’ailleurs...

« A quelques heures d’un discours du président à l’ONU sur la Syrie et le Sahel, la communication se complique encore sur ces deux zones. En cause, le quai d’Orsay, qui tient à son story telling, et la présence simultanée dans ces deux zones de forces spéciales et clandestines qui sèment des petits cailloux derrière eux. Le premier s’accorde rarement des secondes. Encore ce matin, Laurent Fabius [ndlr : 25 septembre] niait la présence de troupes françaises au Sahel. Alors qu’au ministère de la Défense, certains s’inquiètent de leur exposition médiatique au Sahel, et se verraient bien museler la presse à coups de dépôts de plainte. Le Quai nie la présence de ce que la Défense veut aller protéger au tribunal, attestant ainsi de la présence de ces forces spéciales qui n’existent pas ! » (Jean-Marc Tanguy, rédacteur en chef de Raids Aviation sur son blog).

Le mensonge éhonté de Laurent Fabius est d’autant plus ridicule qu’il est de notoriété publique que les forces spéciales françaises sont présentes au Burkina Faso, et au Niger depuis au moins deux ans après l’enlèvement des salariés d’Areva au Niger. En Mauritanie, les forces spéciales sont présentes depuis encore plus longtemps et forment les commandos mauritaniens avec qui elles ont menées un raid en territoire malien contre un camp d’AQMI le 22 juillet 2010.

En aout 2012, Billets d’Afrique était en mesure d’affirmer que des éléments du 1er Rpima de Bayonne étaient en mission ponctuelle au Mali. Quant à la méthode à employer par le ministère de la Défense pour museler la presse, il pourrait commencer par ses attachés de presse mais aussi par les revues militaires spécialisées truffées d’anciens soldats d’élites comme Raids, Troupes d’élite, matériel militaire et conflits d’aujourd’hui qui titrait à la Une de son édition de septembre : « Les forces spéciales au cœur du Sahel ».

Vous venez de lire un article du mensuel Billets d'Afrique 217 - octobre 2012. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez vous:
S'abonner à la newsletter