Echo Facebook

Publié le 20 décembre 2012 (rédigé le 4 décembre 2012) par Billets d’Afrique et d’ailleurs...

« Merci pour votre article très intéressant, malheureusement un point y est oublié. Les centrales thermiques solaires sont extrêmement consommatrices en eau pour nettoyer quotidiennement les miroirs.

Dans des régions où l’eau est déjà présente en faible quantité et sous forme de nappe fossiles qui ne se renouvellent quasiment pas. On va donc considérablement accroître les tensions sur l’eau dans ces régions et en priver les populations locales. (Du point de vu des industriels cela permettra sans doute de virer tout le monde et il n’y aura plus de problème de sécurité...)

Sur les quelques centrales qui existent déjà au Maroc les agriculteurs rive­ rains ont vu leur droit d’accès à l’eau diminuer considérablement. »

Vous venez de lire un article du mensuel Billets d'Afrique 219 - décembre 2012. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez vous:
S'abonner à la newsletter