Accueil du site > Billets d’Afrique > 2013 > 226 - juillet-août 2013 > Banque africaine de développement (BAD) du palmier à huile

Banque africaine de développement (BAD) du palmier à huile

Publié le 8 juillet 2013 (rédigé le 3 juillet 2013) par Billets d’Afrique et d’ailleurs...

La BAD a approuvé le 26 juin un prêt de 80 millions de dollars au géant singapourien du palmier à huile, Olam, pour des investissements dans des unités de transformation de blé et de production d’huile de palme en Afrique.

Le prêt est en fait concédé à une filiale « africaine » : Olam Aviv Investment Holdings Mauritius, holding détenue à 100 % par la firme mais qui profite de la fiscalité accueillante de l’île Maurice, paradis des fonds d’investissement dans l’agroindustrie africaine.

Toutes les populations africaines qui luttent contre l’avancée du palmier à huile, à l’instar de la société civile gabonaise vent-debout contre un immense projet de palmeraie Olam au détriment de la forêt, peuvent remercier « leur » institution financière internationale.

Vous venez de lire un article du mensuel Billets d'Afrique 226 - juillet-août 2013. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez vous:
S'abonner à la newsletter