Petits arrangements (2)

Publié le 12 juin 2014 par Billets d’Afrique et d’ailleurs...

Même scénario avec la Mauritanie. Selon Jeune Afrique (18/05), le président mauritanien Abdel Aziz (arrivé au pouvoir par un putsch en 2008), « semble avoir gagné ses galons de partenaire privilégié, Le Drian lui a demandé, en tant que président en exercice de l’UA, de pousser les pays du continent à envoyer des hommes en Centrafrique, et, en tant qu’ami de Déby, de lui parler... En signe de bonne volonté, le président lui a annoncé l’envoi de 1 000 soldats mauritaniens. Une bonne nouvelle pour la France, qui a peut-être décidé le ministre à ne pas aborder la situation politique tendue du pays ». A moins que ce ne soit par timidité.

Vous venez de lire un article du mensuel Billets d'Afrique 236 - juin 2014. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez vous:
S'abonner à la newsletter