Et un de plus…

Publié le 28 novembre 2014 (rédigé le 1er octobre 2014) par Billets d’Afrique et d’ailleurs...

Mi-septembre, c’est au tour de l’ancien diplomate Ahmed Kadhaf al-Dam, un cousin de Mouammar Kadhafi, de témoigner (L’express, 17/09) : « En octobre 2005, à Tripoli. Nicolas Sarkozy, ministre de l’Intérieur, avait débarqué en visite officielle pour nous vendre des armes et du matériel de surveillance. Il avait retrouvé Kadhafi sous la tente pour discuter en tête à tête. (…) Moummar m’expliquait que nous ne pourrions jamais construire une puissance africaine autonome si nous n’instaurions pas d’excellentes relations avec la France. Il me disait ceci : "Nous devons aider Sarkozy à devenir président. Il nous faut un ami à l’Élysée" ». Ahmed Kadhaf al-Dam ne prétend pas avoir été témoin direct de ce « financement secret », mais celuici lui aurait été confirmé par d’autres sources libyennes confidentielles.

Vous venez de lire un article du mensuel Billets d'Afrique 239 - octobre 2014. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez vous:
S'abonner à la newsletter