Accueil du site > Billets d’Afrique > 2014 > 240 - novembre 2014 > Les amis de Sarkozy en mauvaise posture

Les amis de Sarkozy en mauvaise posture

Publié le 5 novembre 2014 par Billets d’Afrique et d’ailleurs...

Le députémaire de Levallois-Perret, Patrick Balkany, a été mis en examen pour « blanchiment de fraude fiscale », «  corruption » et « blanchiment de corruption ».

L’organisme Tracfin s’était alarmé de son luxueux train de vie, incompatible avec ses revenus officiels. Grâces aux informations fournies à la justice par le richissime et sulfureux homme d’affaires Georges Forrest (qui vit en République Démocratique du Congo), les enquêteurs disposent de quelques éclaircissements sur l’argent mis à l’ombre par Balkany.

Forrest affirme entre autres lui avoir remis une commission de 1% sur le rachat d’une compagnie uranifère, Forsys Metals Corporation en Namibie, soit 5 millions de dollars qui se sont volatilisés. Les deux compères avaient également été associés en tant que « facilitateurs » pour la firme française Areva dans le cadre de l’affaire (et du scandale) Uramin.

On ignore pour l’instant pour quelle raison Forrest s’est mis à faire des confidences aux juges d’instruction français. A l’occasion de la mise en examen de Balkany, plusieurs journaux ont rappelé le parcours africain de ce dernier, élevé politiquement, comme Sarkozy, dans le sillage de Charles Pasqua. Ils ont rappelé également ses nombreux déplacements sous la présidence de Nicolas Sarkozy et la manière dont Balkany mêlait affaires privées et un rôle assumé de représentant officieux du président. Le cabinet d’avocats « Claude et Sarkozy », dans lequel est associé l’ex-chef de l’Etat, pourrait d’ailleurs avoir prêté son concours juridique au montage illégal de Patrick Balkany (LeMonde.fr, 21/10).

Reste donc à savoir si ce dernier en a été le seul bénéficiaire ou s’il a aussi joué le rôle de caisse noire pour d’autres intérêts…

Vous venez de lire un article du mensuel Billets d'Afrique 240 - novembre 2014. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez vous:
S'abonner à la newsletter