Très grande muette

Publié le 11 février 2015 (rédigé le 1er février 2015) par Billets d’Afrique et d’ailleurs...

Il y a juste quatre ans, le 8 janvier 2011, les deux otages français enlevés au Niger, Antoine de Léocour et Vincent Delory étaient tués au cours du raid mené par les forces spéciales françaises, baptisé « Archange foudroyant ». Vincent Delory est apparemment décédé du fait des tirs français. Depuis quatre ans, la famille demande la vérité, et n’obtient que le silence…

Vous venez de lire un article du mensuel Billets d'Afrique 243 - février 2015. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez vous:
S'abonner à la newsletter