Accueil du site > Billets d’Afrique > 2015 > 245 - avril 2015 > Accord secret avec les « terroristes » ?

Accord secret avec les « terroristes » ?

Publié le 7 avril 2015 (rédigé le 3 avril 2015) par Billets d’Afrique et d’ailleurs...

En échange de la libération de l’otage français Lazarevic (autour duquel flottait par ailleurs des soupçons de barbouzerie), le président malien avait été fermement invité par la France à libérer des combattants salafistes emprisonnés, ce qui fut fait en décembre dernier. Pour faire bonne mesure devant son opinion publique, Ibrahim Boubacar Keïta avait assuré : « Les armées maliennes, françaises et nigérienne mettront tout en œuvre pour les retrouver. A leur place, j’eusse préféré rester en prison ». Mais, rapporte Jeune Afrique (01/03), Mohamed Aly Ag Wadoussène, l’un des auteurs du rapt qui avait été ainsi libéré, « se promène au vu et au su de tout le monde à Kidal. Le mois dernier, il a même accepté d’y rencontrer les émissaires de la Minusma. (...) Il est vrai que [les soldats maliens] ne sont pas à Kidal. Les troupes françaises, si », conclut l’article.

Vous venez de lire un article du mensuel Billets d'Afrique 245 - avril 2015. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez vous:
S'abonner à la newsletter