Accueil du site > Billets d’Afrique > 2015 > 248 - juillet-août 2015 > Bilan « globalement positif »

Bilan « globalement positif »

Publié le 27 juillet 2015 (rédigé le 7 juillet 2015) par Billets d’Afrique et d’ailleurs...

Comme Georges Marchais en son temps au sujet de l’ex­URSS, les députés français jugent « globalement positif » sur « le plan militaire » le bilan de 60 ans d’interventions militaires françaises depuis les indépendances puisque «  nous pouvons dire sans nous tromper que l’armée française est aujourd’hui au meilleur niveau mondial » (Présentation du rapport d’information « Engagement et diplomatie : quelle doctrine pour nos interventions militaires ? » par le député Guy-­Michel Chauveau, 20/05).

Pour ce qui concerne le «  bilan politique des engagements extérieurs français » notamment « à l’aune de la stabilisation des Etats où ces engagements ont été conduits, le constat est très mitigé ». C’est ce qui s’appelle avoir le sens de l’euphémisme ! Surtout quand les députés donnent comme exemple de « réel effet stabilisateur (...) la présence française au Tchad depuis les années 1980 ».

Sur ce sujet, on lira plutôt le rapport de Roland Marchal, « Petites et grandes controverses de la politique française et européenne au Tchad » (avril 2015), disponible sur le site de l’ONG CCFD­ Terre Solidaire.

Vous venez de lire un article du mensuel Billets d'Afrique 248 - juillet-août 2015. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez vous:
S'abonner à la newsletter