Mallettes

Publié le 28 juillet 2015 (rédigé le 7 juillet 2015) par Billets d’Afrique et d’ailleurs...

Dans une série d’articles consacrés à « L’après Sassou », LeMonde.fr (16/06) dresse le portrait de Jean­-Dominique Okemba, « l’homme de l’ombre » du dictateur congolais : « Décoré de la légion d’honneur, en 2011, sur demande Nicolas Sarkozy, le contre­-amiral est un habitué du palais présidentiel français. Surtout du bureau du secrétaire général. De Dominique de Villepin à Claude Guéant, ils ont été quelques­-uns à fréquenter cet homme à la grande silhouette d’ascète. Chef des services de renseignements, Jean­-Dominique Okemba était chargé des remises d’espèces au clan Chirac, selon le témoignage du 4 octobre 2011 de l’avocat Robert Bourgi dans le dossier des biens mal acquis. Une mission de grande confiance qui a valu à JDO d’être considéré comme le vrai n° 2 du régime. Et l’arrivée au pouvoir des socialistes en France n’a pas mis fin à ses visites. »

Le changement, ce n’est toujours pas maintenant...

Vous venez de lire un article du mensuel Billets d'Afrique 248 - juillet-août 2015. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez vous:
S'abonner à la newsletter