Drôle d’avocat

Publié le 8 octobre 2015 (rédigé le 5 octobre 2015) par Billets d’Afrique et d’ailleurs...

La justice burkinabè a déjà commencé à travailler sur l’établissement des responsabilités dans le putsch, en gelant les avoirs de 14 personnes et en menant plusieurs arrestations, notamment celle de l’ancien ministre des Affaires étrangères de Blaise Compaoré, Djibril Bassolé.

Il est défendu par plusieurs avocats, notamment le français Alexandre Varaut. Issu de l’extrême-droite, au sein du MPF de Philippe de Villiers, proche des réseaux de Charles Pasqua, l’avocat est aujourd’hui dans les premiers cercles de la droite française.

En 2013, il était nommé Secrétaire national de l’UMP. Côté boulot, il a défendu des légionnaires français et il est fier d’annoncer sur son site internet qu’il a obtenu la relaxe pour le « mercenaire de la République », Bob Denard.

De quoi offrir à son client de bonnes connexions françafricaines.

Vous venez de lire un article du mensuel Billets d'Afrique 250 - octobre 2015. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez vous:
S'abonner à la newsletter