Information en guerre

Publié le 16 novembre 2016 (rédigé le 3 février 2016) par Billets d’Afrique et d’ailleurs...

Le site lindependant.fr, présenté comme 13ème site d’information régionale, basé à Perpignan, qui compte des millions de visiteurs, n’hésite pas à affirmer, dans un article sur les déclarations du général Pierre de Villiers (29/01), chef d’état-major des armées, que « la France s’était décidée à se joindre à Washington dans les bombardements en Syrie après les attentats de Paris du 13 novembre, qui ont provoqué la mort de 130 personnes ».

Or, bien sûr, nul n’est censé ignorer surtout pas un journaliste que la France a commencé à bombarder l’Etat Islamique (EI) en Irak en septembre 2014 et a étendu ses frappes sur la Syrie en septembre 2015. Après le 13 novembre, on a seulement intensifié les frappes. Dans la propagande, plus c’est gros plus ça passe.

Les falsifications les plus effrontées sont bientôt répercutées et deviennent des vérités. Dans les commentaires publiés en ligne après la parution de l’article, aucun internaute n’a réagi pour signaler ce mensonge

Vous venez de lire un article du mensuel Billets d'Afrique 254 - février 2016. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez vous:
S'abonner à la newsletter