Tout faux

Publié le 16 novembre 2016 (rédigé le 3 février 2016) par Billets d’Afrique et d’ailleurs...

A l’occasion du forum économique mondial de Davos, JeanMarie Guéhenno, diplomate, ancien responsable français du département des opérations de maintien de la paix à l’ONU et actuel président de l’ONG International Crisis Group, a livré sa liste des « Dix choses à faire et à ne pas faire pour détruire Daech » (Blog Défense Globale, 18/01).

Petit aperçu : «  1. Ne pas surestimer la menace : que nos leaders politiques évitent d’alimenter inutilement la peur.

2. Ne pas espérer vaincre l’EI avec des bombes : aucun mouvement insurgé enraciné n’a jamais été défait ainsi, cela peut même se révéler contre-productif.

(…)

5. Éviter de de poursuivre des politiques pour battre l’EI qui aggraveraient les conditions qui ont permis son essor : partenariats avec des régimes répressifs. »

Transmis aux responsables politiques et militaires de l’opération Barkhane, dont le QG est abrité par la dictature tchadienne…

Vous venez de lire un article du mensuel Billets d'Afrique 254 - février 2016. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez vous:
S'abonner à la newsletter