Valls en campagne

Publié le 27 novembre 2016 (rédigé le 1er novembre 2016) par Billets d’Afrique et d’ailleurs...

Valls n’est bien sûr pas candidat, mais il s’est offert fin octobre une nouvelle tournée africaine : Togo, Côte d’Ivoire et Ghana, pour faire moins françafricain. L’occasion pour nous de rappeler que son programme, dé­voilé un mois plus tôt à JeuneAfrique.com (26/09), peine à se distinguer de celui de la droite. Priorité numéro un : « la France doit être encore plus présente à travers ses entre­prises, qui doivent saisir toutes les opportu­nités ». Pour le bien des Africains et de leur développement, bien sûr. L’histoire colo­niale riche en massacres : « Ces faits doivent être rappelés et commé­morés » mais « laissons les histo­riens mener les travaux et cessons de vivre dans la culpabilité, le res­sassement et la repentance ». On avait bien remarqué à quel point la classe politique française était dévorée de culpabilité et de repentance. La Françafrique ? « Certes, quand je vois un certain nombre d’indivi­dus qui parcourent encore le continent pour le compte de tel ou tel candidat, je ne peux pas nier qu’il reste encore quelques vieilles pratiques. Notre relation avec le continent ne peut pas être banalisée » mais « la Françafrique, c’est terminé ! ». D’ailleurs « Nous avons changé d’époque : lorsqu’il y a des élections, la France ne se mêle pas des résultats, elle en prend acte ». On voit bien la différence au Congo, à Dji­bouti, au Tchad, au Gabon, etc.

Vous venez de lire un article du mensuel Billets d'Afrique 262 - novembre 2016. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez vous:
S'abonner à la newsletter