Une présence marquante

Publié le 1er février 2017 par Billets d’Afrique et d’ailleurs...

Sommet de la Francophonie morose fin novembre à Madagascar, si l’on en croit les observateurs. Seulement 20 chefs d’État sur les 80 états membres avaient fait le déplace­ ment. « Les absents étaient de taille » note la journaliste belge Colette Braeckmann, qui épingle au passage le président français sur son blog : « François Hollande, dernier arrivé, premier parti et gardant le nez plongé dans ses textos... » (28/11). Une présence à l’image de son quinquennat finalement... Quant à la question polémique du sommet, à savoir la demande d’adhésion de l’Arabie Saoudite, à laquelle se sont opposés les Canadiens en raison des violations des droits de l’homme commises dans ce pays, elle aura finalement été officiellement recalée pour cause de dossier incomplet. Hollande qui était « initialement favorable à la candidature saoudienne, "un pays avec lequel la France entretient de bonnes relations" (...) finit par conclure à son tour que mieux valait respecter la procédure et différer l’examen de l’adhésion saoudienne. » Un président français qui n’arrive même plus à faire plai­sir aux meilleurs clients de l’industrie militaire française, c’est vraiment un président en bout de course...

Vous venez de lire un article du mensuel Billets d'Afrique 264 - janvier 2017. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez vous:
S'abonner à la newsletter