FranckAfrique

Publié le 16 septembre 2017 (rédigé le 2 juin 2017) par Billets d’Afrique et d’ailleurs...

Le camp du général Haftar, auquel la France apporte depuis plusieurs mois une aide militaire secrète tout en prétendant soutenir officiellement le gouvernement Sarraj reconnu par l’ONU, « se réjouit de voir que la nomination de Jean-­Yves Le Drian aux Affaires étrangères produit déjà ses effets », rapporte JeuneAfrique.com (22/05). La diplomatie française vient en ef­fet d’officialiser ce qui n’était jusque là que la ligne officieuse du ministère de la Dé­fense sous Le Drian : son souhait de voir Haftar prendre le commandement d’une armée nationale unifiée (avant de prendre purement et simplement le pouvoir ?). « La nomination de Franck Paris à l’Élysée comme conseiller aux affaires africaines est elle aussi bien accueillie, car Paris, qui est passé par le ministère de la Défense, connaît la situation sur le terrain », confie également à Jeune Afrique « un proche de Khalifa Haftar. »

Vous venez de lire un article du mensuel Billets d'Afrique 268 - juin 2017. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez vous:
S'abonner à la newsletter