Non merci

Publié le 16 septembre 2017 (rédigé le 2 juin 2017) par Billets d’Afrique et d’ailleurs...

« Selon un rapport du programme des Nations Unies pour l’environnement, les déchets toxiques déversés en Afrique de­vraient atteindre 67 millions de tonnes, soit une augmentation d’un tiers par rap­port aux statistiques de 2014 », rapporte La Tribune Afrique (09/05). Le continent est en effet très largement considéré comme la poubelle de l’occident pour se débarrasser des déchets gênants ou recycler du matériel de seconde main. Les « cessions gratuites » de l’armée française lui permettent par exemple de continuer à maintenir une in­ fluence à peu de frais sur les armées afri­caines qui en bénéficient. Mais il faut croire que cette logique a ses limites : le Bénin vient ainsi de refuser « un important don d’équipements médicaux » (La Tribune Afrique, 03/05) offert par la France. Le mi­nistre de la santé béninois a poliment mais fermement expliqué que le caractère vé­tuste du matériel offert risquait d’« entraî­ner des contre-­performances au niveau du diagnostic »...

Vous venez de lire un article du mensuel Billets d'Afrique 268 - juin 2017. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez vous:
S'abonner à la newsletter