Accueil du site > BPEM > Dossiers thématiques > Le Vivant > Revue de presse > La plus grande forêt tropicale du monde écocertifiée est gérée par des (...)

La plus grande forêt tropicale du monde écocertifiée est gérée par des indiens

2 janvier 2007 par François Lille, Pierre Caminade

Paris, mardi 02 janvier 2007 Communiqué de presse des Amis de la Terre

Au cœur de l’Amazonie, dans l’Etat du Para, où le taux de déforestation est l’un des plus élevé du monde, les indiens Kayapo viennent d’obtenir le label de gestion durable FSC (Forest Stewardship Council) pour leur forêt ancestrale . Avec près de 1,5 million d’hectares de superficie, il s’agit de la plus grande surface de forêt tropicale au monde certifiée.

Aux premiers jours d’une nouvelle année, les Amis de la Terre saluent cette bonne nouvelle : « Il s’agit d’une grande victoire pour la protection des forêts tropicales et des peuples qui en dépendent. Avec cette certification, les indiens Kayapo prouvent au monde que ce sont bien les peuples indigènes qui sont les véritables gardiens et protecteurs des forêts tropicales et qu’il existe des alternatives à l’exploitation industrielle des bois tropicaux » explique Sylvain Angerand, chargé de campagne Forêt aux Amis de la Terre . En effet, l’essentiel des revenus provient non pas de la coupe des bois précieux mais de la récolte de noix du Brésil, les graines d’un arbre (Bertholletia excelsa) que l’on ne trouve que dans la forêt Amazonienne. Avec cette certification internationalement reconnue, les indiens Kayapo pourront vendre leurs produits sur les marchés mondiaux et protéger durablement leur forêt contre les coupeurs de bois et les mafias du soja.

Au delà de cette victoire, les Amis de la Terre souhaitent rappeler que de nombreux peuples autochtones restent menacés par la déforestation, que la plupart d’entre eux n’ont toujours aucun droit sur leur forêt et que, sous couvert de « gestion durable », de nombreux gouvernements ouvrent leurs forêts ancestrales à l’exploitation industrielle des bois précieux : « Il n’y aura de gestion durable des forêts tropicales que lorsque l’on reconnaîtra les droits des peuples indigènes à gérer leur forêt par eux-même. Assez de ces mascarades, où comme en Afrique, des exploitants forestiers coupent encore les arbres sacrés des pygmées contre quelques sacs de riz. Assez de ces labels bidons créés par certains industriels pour vendre du « bois certifié » alors qu’ils détruisent les forêts . Les solutions existent à la crise des forêts tropicales, les indiens Kayapo viennent une nouvelle fois de nous le montrer » conclut Sylvain Angerand.

Contact presse : Caroline Prak, chargée des relations Presse, 01 48 51 32 22 / 06 86 41 53 43

1 Pour en savoir plus, le site de Rainforest Alliance, l’organisme qui a délivré le certificat FSC : http://www.rainforest-alliance.org/....

2 Pour en savoir plus, les Amis de la Terre mènent une campagne depuis 2005 intitulé « Moabi : arbre de vie ou de profit ? » pour protéger cet arbre sacré pour les pygmées et pourtant coupé pour finir en fenêtre en France http://www.amisdelaterre.org/rubriq....

3 Pour en savoir plus, les Amis de la Terre dénoncent l’attribution du label PEFC à des industriels qui rasent les forêts de Tasmanie au napalm

Sylvain ANGERAND Campagne Forêts Tropicales / Tropical forests Campaign Les Amis de la Terre France 2b rue Jules Ferry 93100 Montreuil

tel : +33(0)1 48 51 18 94 fax : +33 (0) 1 48 51 33 23

 ??

S'abonner à la newsletter