Accueil du site > Françafrique > Justice > Affaire ELF : morceaux choisis

Affaire ELF : morceaux choisis

Survie propose quelques extraits de ses publications ayant trait à l’affaire Elf.

Elf chiraquienne

Extrait de Noir Chirac, pp.129-140, de François-Xavier Verschave, éditions des Arènes, 2002,307 pages.

Elf ? « Il s’agit d’un réseau RPR. Le personnage central était [...] Jacques Foccart [...]. Ensuite, pour les Africains, il y avait deux grands frères : Jacques Chirac et Charles Pasqua (1) », « les deux têtes de pont » en France du « système Elf Afrique », managé par André Tarallo (2). Les deux têtes étaient-elles équivalentes ? « Lorsque je parle à des Africains, il est clair pour eux que Pasqua a été désigné par Chirac (3). » L’ancien P-D.G. d’Elf, Loïk Le Floch-Prigent, lâche ainsi ses vérités, par morceaux ou par salves. L’avantage dans l’affaire Elf, dont on n’est pas prêt de mesurer l’étendue du scandale, c’est que nous sommes en partie éclairés par les révélations ou confirmations d’un initié...

Vous pouvez télécharger l’ensemble de l’extrait :

Word - 64.5 ko
Chapitre 7. Elf chiraquienne

Les allumeurs...Elf

Extrait de L’envers de la dette, (criminalité politique et économique au Congo-Brazza et en Angola) pp.69-77, de François-Xavier Verschave, Dossier Noir n°16, éditions Agone, 2001, 224 pages.

« C’est clair, au Congo-Brazzaville, chaque balle a été payée par Elf », confiait une personnalité socialiste. Sa phrase fait un étrange écho à celle proférée le 24 janvier 1993, sur RTL, par le PDG d’alors, Loïk Le Floch-Prigent : « Elf a fait le maximum pour le développement du Congo ». « La stratégie du groupe pétrolier [Elf] a été déterminante. Alors qu’il vient d’enchaîner les découvertes de champs pétroliers majeurs au large des côtes angolaise et congolaise, il voyait cet eldorado marin exposé à la vague révolutionnaire issue de la région des Grands Lacs. Les régimes corrompus du Gabon, du Cameroun et de Guinée équatoriale étaient menacés. Celui de Brazzaville sombrait... Il y avait le feu au lac... de pétrole ! Des bateaux-navettes ordinairement utilisés par Elf ont débarqué des unités angolaises et des "Cobras" de Nguesso pour s’emparer du port de Pointe-Noire, centre névralgique de l’exploitation pétrolière et clef de la conquête du Congo [...]. Opportunément, en 1996, le réseau Pasqua-Marchiani avait gavé d’armements russes les troupes angolaises. [...] À l’Élysée, Jacques Chirac n’avait donc plus, en ligne directe avec l’ami Bongo, qu’à sceller la coalition anti-Lissouba, sans lésiner sur les moyens proprement français : l’armée de l’Air et les Services spécialisés dans les trafics d’armes. Les services secrets de l’État et ceux d’Elf, rappelons-le, ont beaucoup d’agents en commun. Depuis le temps du Biafra, ils savent organiser conjointement des livraisons occultes d’armements ».

Plus précisément - on l’a vu au chapitre précédent -, Elf a armé les deux côtés. Elle le fit jadis dans la guerre civile angolaise, et l’a fait encore au moins jusqu’en 1998 . Elle a continué de verser des redevances mensuelles au gouvernement de Lissouba, jusqu’à ce que sa chute soit assurée. Elle a financé ou garanti ses achats d’armes, via la Fiba. Toutes les victimes de la guerre civile peuvent donc remercier Elf...

Vous pouvez télécharger l’ensemble de l’extrait :

Word - 40.5 ko
I. Congo : pétrole, dette, guerre - 3. les allumeurs

Elf sous l’écran Total

extrait de Noir Silence, pp.371-395, de François-Xavier Verschave, éditions des Arènes, 2000, 597 pages.

« Une goutte de pétrole vaut une goutte de sang ». Georges Clémenceau.

« Tout le monde sait que pour obtenir le droit de chercher du pétrole, il faut payer en liquide ». Loïk Le Floch-Prigent, ancien PDG d’Elf, entretien au Nouvel Observateur du 23/01/1997.

« Les mœurs de cette industrie n’ont rien à voir avec ce qui se pratique ailleurs. Les gens les plus rigoristes devraient en être conscients quand ils vont faire leur plein » Idem.

Plusieurs milliards du pillage des rentes pétrolières africaines, passés par les comptes en Suisse, sont désormais étalés sur la place publique...

Vous pouvez téléchargez l’ensemble de l’extrait :

Word - 101 ko
Noir Silence
Elf sous l’écran Total
S'abonner à la newsletter