Mauritanie

Les opérations Sabre et Barkhane en violation de la Constitution

Sous couvert de lutte contre le terrorisme, la France est prête à violer sa propre Constitution. La preuve, avec les opérations militaires déployées dans la zone sahélienne. Lors d’une grande tournée en Afrique de l’Ouest et Centrale à la mi-juillet 2014, François Hollande a déclaré la fin de l’opération Serval au Mali, déclenchée début janvier 2013, mais (...)

La France réorganise ses troupes en Afrique

Après une tournée de François Hollande en Afrique (Côte d’Ivoire, Niger, Tchad), l’opération antiterroriste Barkhane a été officialisée le 1er août. Dans le même temps, un rapport parlementaire sur « l’évolution du dispositif militaire français en Afrique et sur le suivi des opérations en cours » était publié, d’où sont extraites les citations qui suivent. (...)

Valls en Mauritanie ou Tintin dans un état narco-terroriste ?

Le 17 novembre dernier, le ministre de l’intérieur français, Manuel Valls, s’est rendu en Mauritanie dans le cadre de sa tournée en Afrique de l’Ouest. Il a signé avec son homologue mauritanien un protocole d’accord portant sur le renforcement de la coopération entre la France et la Mauritanie dans le domaine de la sécurité, de la lutte contre le (...)

Ce que Serval ne résoudra pas

Mali - Grégory Giraud - 8 juillet 2013

L’opération Serval ne peut et ne va résoudre que la question du contrôle du Nord du Mali par les groupes armés. Or la crise malienne est le fruit de la convergence complexe de plusieurs facteurs, notamment celui de la situation au nord avant janvier 2012, celui du contexte régional et celui de l’effondrement du système politique à Bamako. Pour garder (...)

Mauritanie
S'abonner à la newsletter