2O ans d'impunité - La France complice du génocide des Tutsi au Rwanda

En soutenant les auteurs du génocide, les autorités politiques et militaires françaises se sont rendues complices de ce crime. Cette complicité est attestée par de nombreux documents et témoignages, pourtant aucun responsable français n’a été jugé.
En 2014, 20 ans après, exigeons la vérité et la justice.


20 documents pour comprendre le rôle de l’Etat français

PDF - 19.5 Mo
Génocide des Tutsi au Rwanda 20 documents pour comprendre le rôle de l’Etat français

20 ans après le génocide des Tutsi du Rwanda, l’association Survie a voulu sélectionner 20 documents démontrant la complicité de l’Etat français dans ce crime. Aucun de ces documents n’est inédit, mais leur rassemblement leur donne, nous semble-t-il, une force particulière. Au lecteur d’en juger.

Sommaire

  1. 1990-1993 : Opération Noroît, une intervention militaire illégale qui empêche l’effondrement du régime Habyarimana
  2. L’intention génocidaire est connue des autorités françaises dès 1990
  3. Octobre 1990 : Paris s’engage dans une guerre contre les Tutsi
  4. 1990-1993 : Paris soutient un régime en pleine dérive génocidaire
  5. A partir du 8 avril 1994, les autorités françaises ne font rien pour arrêter le génocide en cours et maintiennent leur soutien politique et militaire à ceux qui le commettent
  6. A partir du 22 juin 1994, l’opération Turquoise permet l’évacuation au Zaïre des auteurs du génocide
0 | 10