2O ans d'impunité - La France complice du génocide des Tutsi au Rwanda

En soutenant les auteurs du génocide, les autorités politiques et militaires françaises se sont rendues complices de ce crime. Cette complicité est attestée par de nombreux documents et témoignages, pourtant aucun responsable français n’a été jugé.
En 2014, 20 ans après, exigeons la vérité et la justice.


< 20 documents pour comprendre le rôle de l’Etat français

Document 11 : Télégramme diplomatique de M. Bunel, rapportant les informations d’un haut responsable du parti présidentiel rwandais

7 avril 2014

A la fin de l’année 1993, les troupes françaises quittent le Rwanda. Elles sont remplacées par un contingent de 2500 Casques bleus aux ordres du général canadien Roméo Dallaire.

En janvier 1994, celui-ci recueille des informations de la bouche d’un haut responsable du parti présidentiel, « Jean-Pierre ». Ce transfuge décrit un scénario destiné à provoquer le bataillon du FPR présent à Kigali dans le cadre des accords d’Arusha, afin d’utiliser ses réactions comme « prétexte à l’élimination physique des Tutsis de la capitale ». Un télégramme diplomatique informe Paris des découvertes de Dallaire.

PDF - 1.4 Mo
Document 11 : Télégramme diplomatique de M. Bunel, rapportant les informations d’un haut responsable du parti présidentiel rwandais
0 | 10