Accueil du site > Génocide > Génocide et complicité > 20 documents pour comprendre le rôle de l’Etat français > Document 6 : Télégramme diplomatique du 24 octobre 1990 signé du colonel (...)

Document 6 : Télégramme diplomatique du 24 octobre 1990 signé du colonel Galinié, attaché de défense à Kigali

4 avril 2014

L’engagement militaire direct aux côtés de l’armée rwandaise a lieu alors que les autorités françaises sont averties dès l’automne 1990 de la possibilité d’un génocide des Tutsi.

PDF - 2 Mo
Télégramme diplomatique du 24 octobre 1990 signé du colonel Galinié, attaché de défense à Kigali

L’attaché de défense, le colonel Galinié, et l’ambassadeur Georges Martres ne sont pas les seuls à rendre compte du risque d’un génocide des Tusi. Le général Varret, alors chef de la mission militaire de coopération, en visite au Rwanda en décembre 1990, rapporte à la MIP « comment le colonel Rwagafilita lui avait expliqué la question tutsi : ils sont très peu nombreux, nous allons les liquider » (MIP, rapport, p. 276).

S'abonner à la newsletter