Accueil du site > Publications > Livres > Les télécommunications, entre bien public et marchandise

Les télécommunications, entre bien public et marchandise

Collectif, coordonné par Djilali Benamrane, Bruno Jaffré et François-Xavier Verschave, Editions Charles Léopold Mayer, Paris, novembre 2005, 18 €, 378 p.


Présentation du livre :

La communication est au cœur des sociétés humaines. Avec le télégraphe, le téléphone, la maîtrise des ondes et Internet, l’économie-monde occidentale a construit le système nerveux de son hégémonie. L’essor rapide des possibilités de connexion jusqu’aux points les plus reculés de la planète est aujourd’hui un facteur clé de la mondialisation, sans pour autant que le droit à la communication pour tous ne soit assuré.

En quête de secteurs à très haute profitabilité, la finance s’est ouvert le capital des monopoles publics, avec l’appui des gouvernements et de l’OMC. La perspective de fortes plus-values a déclenché des achats-ventes d’opérateurs, la mise aux enchères de licences et des yoyos boursiers de plusieurs centaines de milliards de dollars, jusqu’à l’éclatement de la « bulle spéculative » causant des pertes sans précédent. Les promesses de progrès ont balayé les règles du service public et pénalisé l’ensemble des consommateurs chargé de payer la note, en particulier les plus faibles et ceux des pays du Sud.

Face à la déréglementation et à la perspective d’un élargissement de la « fracture numérique », les résistances se multiplient. Nombre des pionniers des NTIC sont proches du mouvement des logiciels libres et militants d’un monde plus solidaire. En Afrique, des syndicalistes, parlementaires, groupements d’usagers, ONG inventent des pratiques nouvelles. Ces mouvements montrent que la revendication de biens publics dans le domaine des télécommunications devient primordiale.


Sommaire :

Introduction

Essor des télécommunications et mondialisation de la communication

François-Xavier Verschave

- Le développement technico-économique des télécommunications, 1850-2004, François Du Castel

- Le développement du téléphone - Leçons de l’histoire, Patrice Flichy

- Les origines du service public de télécommunications en France, Fanny Carmagnat

- Une histoire d’Internet, Laurent Chemla

- Approche sociologique et anthropologique de la communication dans les villages africains, André Nyamba

Dégâts et défis d’une mondialisation dérégulée et privatisée

François-Xavier Verschave

- La dérégulation des télécommunications ou « la finance high-tech », Pierre Musso

- Est-ce sage de confier le destin des services publics aux marchés ? Antonio Pasquali

- Du « service public » au « service universel » ou les véritables conséquences d’un faux glissement sémantique, Serge Mas

- Délocalisations et droits des salariés, Alain Baron

- La recherche en télécommunications, François Du Castel, Dominique Dalin et Max Vernet

- Le développement du téléphone portable en Afrique, José Do-Nascimento

- Accès, être et paraître. La connectivité : vrais et faux défis en Afrique, Aminata D. Traoré

- Problématique des TIC en Afrique et multilatéralisme : le regard d’un parlementaire nigérien sur les TIC en milieu rural, la privatisation et les conférences internationales, Boureïma Gado

- Les télécoms et le service public au Mali, Antonio Mele et Youssouf Sangaré

- Le retour des téléphones communautaires en zone rurale au Burkina Faso, Mousbila Sankara, avec Bruno Jaffré

Perspectives et alternatives

François-Xavier Verschave

- Le Fonds de solidarité numérique : un abcès de la gouvernance mondiale en gestation, Djilali Benamrane

- En Afrique, construire les alternatives aux privatisations, Bruno Jaffré

- Militants et TIC, Christophe Aguiton et Dominique Cardon

- Enjeux des logiciels libres face à la privatisation de la connaissance, Frédéric Couchet et Benoît Sibaud

- Conditions de développement et d’usage pour que les logiciels libres facilitent l’accès au savoir collectif, Michel Arnaud et Sylvestre Ouédraogo

- Le Sommet mondial de la société de l’information (SMSI) : déficit d’une bonne gouvernance mondiale et inefficacité du système onusien, Djilali Benamrane

- L’UIT : l’agence spécialisée des Nations Unies, acteur déterminant dans l’évolution néolibérale du secteur des télécommunications, Jean-Louis Fullsack

Conclusion

Annexe : Biens publics mondiaux et services publics mondiaux, François Lille

Voir sur le site de l’éditeur (version pdf librement télécheargeable)

S'abonner à la newsletter