Accueil du site > Qui sommes-nous ? > Nos groupes locaux > Survie Haute Savoie > Cycle de conférence de janv. à juin 08 à Saint Julien en Genevois (...)

Cycle de conférence de janv. à juin 08 à Saint Julien en Genevois (74)

20 juin 2008

Organisé par Survie 74

A L’Arande à Saint Julien en Genevois

Vendredi 25 janvier : L’or Africain

à 20 h

Conférence débat avec Gilles Labarthe Auteur du livre L’Or africain. Pillage, trafic & Commerce international. Edité chez Agone par Survie et Oxfam France - Agir ici.

L’Or africain est un livre enquête qui s’attache à dévoiler les dysfonctionnements chroniques et les aspects occultes de l’exploitation de l’or, pour les mettre en relation avec les caractères généraux et les enjeux de l’exploitation des ressources naturelles en Afrique.

Cette enquête nous fait découvrir que le commerce de l’or africain, stratégique, opaque par excellence, évolue aux marges de la légalité. Il est en effet l’un des principaux vecteurs du blanchiment de capitaux. Autour des mines se côtoient guérillas locales, fonctionnaires corrompus, mercenaires russes ou sud-africains, agents secrets français, hommes d’affaires suisses... Bref, tous les ingrédients d’une Françafrique mondialisée : la Mafiafrique.

Enfin, l’ouvrage s’attache à mettre en avant les mouvements de résistance qui, au Mali, dans le reste de l’Afrique et dans le monde, s’opposent à une exploitation incontrôlée des ressources de ce continent qui paye depuis trop longtemps le prix le plus fort de la mondialisation « libérale ».

Vendredi 29 février : Elf une affaire sous influence

à 20h

Projection du film « Elf une affaire sous influence »

Du Réalisateur Jean Michel Meurice

Suivi d’un débat animé par Benjamin Moutsila Délégué national de la Fédération des Congolais de la Diaspora

Mercredi 23 avril : Du racisme français

à 20h

Odile Tobner Présidente de Survie France

Présente son livre : Du racisme français. Quatre siècles de négrophobie ( Les Arènes 2007)

Après Négrophobie, co-écrit avec Boubacar Diop et François-Xavier Verschave (Les Arènes, 2005), Odile Tobner (professeur agrégé de Lettres) replonge ici aux origines du racisme français, à travers un essai qui décortique le discours français sur les noirs en général et sur l’Afrique en particulier, depuis plusieurs siècles.

Elle y révèle à quel point ce discours est profondément enraciné dans la culture française, y compris chez les philosophes des Lumières.

En tant que Présidente de Survie, l’écriture de ce livre lui a paru nécessaire, constatant tous les jours à quel point l’acceptation des liaisons criminelles de la France avec les dictateurs en Afrique s’appuie sur une tradition idéologique ancienne.

Vendredi 20 Juin : Thomas Sankara et la Françafrique

à 20 h

Projection du film : Fratricide au Burkina Fasso, Thomas Sankara et la Françafrique

Débat animé par Bruno Jaffré auteur d’une biographie de Thomas Sankara (L’Harmattan 2007)

Soirée commémorative des 20 ans de l’assassinat de Thomas SANKARA

Nicolas Sarkozy, lors de son discours de Dakar fin juillet 2007 nous parle de « L’incapacité du paysan africain à s’inventer un destin » . Pourtant dès que l’Afrique s’en invente un, on l’opprime. Que dire du grand mouvement panafricain des années 60 ? Déjà l’élan littéraire des Franz Fanon, Mongo Beti, Aimé Césaire, fut largement censuré. Mais les hommes politiques de grande dimension, porteur d’un vrai projet pour leur peuple et leur continent, furent eux, systématiquement éliminés, assassinés : Patrice Lumumba, Sylvanius Olympio, Louis Rwagasore, Barthélemy Boganda... Jamais il ne fut question de laisser l’Afrique s’échapper du giron de ses anciens maîtres.

Le 15 octobre 1987, Thomas Sankara était assassiné lors d’un coup d’état organisé par son frère d’armes Blaise Compaoré. Son tort ? Avoir cru à l’émancipation de son pays, au sein de son peuple, l’avoir dit et mis en œuvre. Sa rectitude et son indépendance politique étaient-elles intolérables pour l’Occident et, en particulier pour la cellule africaine de l’Élysée ? Et puis il y avait le risque de l’exemple...

Organisée par Survie 74

A L’Arande à Saint Julien en Genevois

Téléchargez le tract

Word - 371 ko

Renseignements

marcreymond(at)tele2.fr

S'abonner à la newsletter