JE SOUTIENS SURVIE

3 mars 2006

Survie choisit d’être une association indépendante de tout financement public ou privé afin de garder sa liberté de ton. L’association réussit ce pari grâce à la vente de ses publications et au soutien de ses 1300 membres qui animent un réseau de 25 groupes et relais locaux. Rejoignez-nous !

Mon don ou adhésion est défiscalisé à hauteur de 66 % dans la limite de 20 % de mon revenu imposable : une adhésion à 52 € me reviendra à 17 € et un don de 100 € m’en coûtera réellement 34.

Mon adhésion à Survie compte pour une année civile.



J'adhère à Survie
Je fais un don
Je m'abonne à Billets d'Afrique pour un an
Mes coordonnées

A quoi sert mon argent ?

Répartition du budget de Survie pour l’année 2013

JPEG - 19.2 ko
Produits année 2013

L’argent que je donne aide Survie dans ses actions judiciaires et finance ses activités de recherche (publications comme déplacements). Il permet également de renforcer ses activités grâce à une équipe de 4 salariés qui coordonnent l’administration, la communication, le plaidoyer et l’animation du réseau.

JPEG - 26.6 ko
charges année 2013

Les comptes de l’association sont certifiés par un cabinet d’expertise comptable et le rapport financier, comme le rapport moral, sont présentés et votés en Assemblée Générale chaque année.

Est-ce que je peux donner sans devenir adhérent-e ?

Oui, vous pouvez faire un don sans adhérer pour autant, par exemple dans le but de soutenir une campagne, saluer une position de l’association, financer des frais d’avocat ou la venue de témoins en France pour une action en justice (en lien avec le génocide des Tutsi par exemple)

Comment vous soutenir si je n’ai que de faibles revenus ?

  • Il existe une adhésion à 15€ par an pour les petits budgets. Survie ne demande pas de justificatif particulier et vous fait confiance.
  • Il n’y a pas de montant minimum pour les dons ! Chaque don est important, même les plus petits. A titre d’exemple, un don de 10€ nous permet d’imprimer et de diffuser 10 brochures de sensibilisation « Le petit guide de la Françafrique ».

Quelle est la différence entre donner et adhérer ?

  • En adhérant, vous devenez membre de l’association et vous avez donc le droit de vote à l’Assemblée Générale annuelle de Survie (à condition d’être adhérent depuis au moins six mois). Vous recevrez un guide du nouvel adhérent, puis les comptes-rendus de Conseil d’administration national par mail. Vous serez inscrit à la newsletter mensuelle « Survie Info » et à la lettre aux adhérents vous informant de l’actualité du réseau. L’adhésion dure une année, au terme de laquelle vous serez invité à renouveler votre adhésion si vous le souhaitez.
  • En faisant un don, vous soutenez les activités de Survie sans être compté parmi ses membres. Le don peut être un soutien ponctuel ou régulier via le prélèvement automatique. Vous recevrez la newsletter mensuelle « Survie Info »

Adhérer m’engage-t-il à consacrer du temps à l’association ?

Adhérer, c’est déjà agir ! Cela ne vous engage pas à donner de votre temps pour l’association. C’est selon votre bon vouloir et votre disponibilité.

Comment agir avec Survie ?

Vous pouvez agir contre la Françafrique, avec Survie, de multiples façons :

  • en diffusant de l’information et en faisant connaître notre combat autour de vous
  • en participant aux activités du groupe local le plus proche de chez vous (organisation d’événements, actions de rue, plaidoyer, etc.)
  • en donnant des coups de main ponctuels : une analyse sur un pays, un appui technique dans le domaine informatique, vidéo, graphique, sur les réseaux sociaux, de la mise en relation avec des associations de solidarité internationale, la traduction d’un communiqué de presse, etc. N’hésitez pas à nous contacter pour toute question !

Si j’adhère à Survie, est-ce que je recevrai automatiquement le journal Billets d’Afrique ?

En adhérant, vous ne recevrez pas automatiquement le mensuel Billets d’Afrique et d’ailleurs car l’abonnement est différencié de l’adhésion. Certaines personnes peuvent vouloir recevoir une information alternative et critique sans vouloir adhérer à une association. Si vous souhaitez vous abonner, vous trouverez les informations nécessaires dans le formulaire ci-dessus. Certains articles sont mis à disposition en ligne dès la sortie papier du journal, chaque numéro est en lecture libre au bout de deux mois.

Comment fonctionne le prélèvement automatique ?

En choisissant le prélèvement automatique pour payer votre adhésion, abonnement ou pour faire un don, vous apportez un soutien régulier et durable à Survie, ce qui nous est très utile. Il vous suffit de remplir le formulaire de prélèvement automatique, en choisissant le montant et la fréquence du prélèvement, et de nous le renvoyer. Après réception, nous vous enverrons un document de mandat (conformément à la législation SEPA sur les prélèvements bancaires). Celui-ci devra nous être retourné signé, accompagné d’un RIB, afin de valider votre demande de prélèvement. Vous n’avez aucun document à transmettre à votre banque. Si vous souhaitez arrêter un prélèvement automatique, c’est très simple : il vous suffit de nous le faire savoir par courrier ou courriel et nous ferons le nécessaire.

Mon don est-il déductible de mes impôts ? Vais-je recevoir un reçu fiscal ?

Votre don ou adhésion est déductible des impôts à 66% du montant total de vos versements (hors abonnement) et dans la limite de 20% de votre revenu imposable. Vous recevrez au mois de mars le reçu fiscal portant sur vos versements de l’année précédente. Ce reçu fiscal ne doit pas être envoyé avec votre déclaration d’impôts mais il est à conserver car il peut vous être demandé par la direction des finances publiques. En revanche, votre soutien à nos publications (mensuel, livres, brochures) n’est pas déductible de vos impôts.

Pourquoi me demande-t-on mes coordonnées ?

  • Fournir vos coordonnées est indispensable si vous souhaitez recevoir votre reçu fiscal, que vous soyez donateur ou adhérent.
  • Si vous avez adhéré, vous recevrez également par courrier votre guide du nouvel adhérent et votre convocation à l’Assemblée générale.
  • Fournir votre adresse email est également important car cela vous permet de recevoir davantage d’informations sur l’actualité de l’association (maximum deux mails par mois).
  • Les informations personnelles que vous nous transmettez sont protégées et ne seront pas transmises à des associations tiers.