Accueil du site > Qui sommes-nous ? > Présentation > Agir et soutenir > Survie est l’une des rares associations françaises engagées contre le (...)

Survie est l’une des rares associations françaises engagées contre le néocolonialisme en Afrique. Soutenons-là !

6 décembre 2011 par Survie

A rebours de toutes les déclarations qui voudraient faire passer la Françafrique pour de la vieille histoire, les évènements de 2011 ont hélas à nouveau prouvé combien notre combat est nécessaire : l’aide proposée par Michèle Alliot-Marie au dictateur Ben Ali en Tunisie, l’impérialisme militaire français décomplexé en Côte d’Ivoire, les "révélations" de Bourgi sur les mallettes d’argent africain qui inondent la vie politique française, le scandale de l’élection présidentielle camerounaise labellisée "acceptable" par la diplomatie française, etc... Plus que jamais, nous avons besoin du poids politique et des moyens financiers que nous offrent vos dons et adhésions pour faire avancer le combat contre la Françafrique ! Luttez contre la Françafrique, soutenez Survie !

Des défis importants en 2012

En 2011, Survie a poursuivi sans relâche son travail d’information, d’interpellation, de mobilisation et de recherche, pour exiger une réforme de la politique française en Afrique et porter un discours critique indispensable sur l’actualité (Côte d’Ivoire, Cameroun, etc.) grâce à l’action de ses groupes locauxet à travers ses multiples partenariats. Ce travail s’est accompagné d’une réflexion sur le fonctionnement interne de l’association, pour garantir et renforcer son efficacité et sa démocratie.

Plusieurs défis et événements importants nous attendent en 2012, dans un contexte électoral qui implique une forte mobilisation de notre association pour peser dans les décisions et les débats publics.

Les chantiers et activités prévues pour l’année qui s’annonce s’inscrivent dans les priorités définies lors de la dernière Assemblée Générale : renouveler et renforcer notre recherche sur la Françafrique (avec la création envisagée d’un poste salarié spécifique pour l’animation du travail de recherche), renforcer la mobilisation et l’adhésion des citoyens à notre combat (grâce à une campagne de mobilisation et d’interpellation des citoyens et décideurs politiques pour exiger la fin du soutien aux dictatures), développer nos partenariats.

La publication en février d’un Dossier noir sur Areva en Afrique et sa promotion grâce à la mobilisation de nos 25 groupes locaux, sera un autre temps fort de cette année à venir. Deux autres Dossiers Noirs sont également programmés dans les prochains mois.

Des besoins financiers pour mener à bien ces projets

Sur un plan financier, notre situation est toujours précaire. L’association dépend pour l’essentiel des contributions de ses adhérent-e-s et de ses donateur-rice-s, garantes de son indépendance et de sa liberté de ton (les aides sur les contrats salariés, seul argent public que nous recevons, sont par ailleurs en forte baisse).

Il est un poste de dépense que nous ne pouvons diminuer, tant il est important pour la réussite de nos activités : l’équipe salariée. Déjà réduite à trois personnes au lieu de cinq en janvier 2011, l’équipe fait face depuis plusieurs mois à une importante surcharge de travail. Au vu des activités prévues en 2012, il est capital de la renforcer pour qu’elle continue d’assumer son rôle d’animation et de coordination, aux côtés et au service des 1700 adhérent-e-s et des centaines de militant-e-s actif-ve-s de l’association qui font de Survie une association dont le volume d’activités militantes est considérable si on le rapporte à ses moyens.

Ces moyens il faut assurer leur pérennité. C’est la raison pour laquelle nous profitons de cette fin d’année pour vous inviter à soutenir Survie et vous rappeler les dispositions fiscales liées aux dons.

Luttez contre la Françafrique ! Soutenez Survie !

Nous vous invitons donc, dans la mesure du possible, à effectuer un don qui vous permettra d’une part d’atteindre la contribution que vous voulez effectivement apporter à Survie, et d’autre part de renforcer les finances de l’association et lui permettre de poursuivre ses combats en 2012.

Grâce à vos dons et à vos adhésions, la portée du message de Survie et l’impact de ses revendications seront renforcés dans le contexte de la présidentielle française.

En plus de pérenniser les finances de l’association, votre contribution et/ou votre adhésion augmentera considérablement notre poids politique en 2012. Faites adhérer des personnes autour de vous sensibles aux idées de Survie, et aidez nous ainsi à atteindre notre objectif : + de 2000 adhérent-e-s pour lutter contre la Françafrique !


J'adhère à Survie
Je fais un don
Je m'abonne à Billets d'Afrique pour un an
Mes coordonnées

Télécharger le bulletin (d’adhésion et/ou d’abonnement) et retournez le à Survie, 107 boulevard Magenta, 75010 Paris

PDF - 642.6 ko
Bulletin d’adhésion à imprimer
S'abonner à la newsletter