Accueil du site > Qui sommes-nous ? > Présentation > Nos moyens d’actions

Nos moyens d’actions

24 juillet 2008

L’engagement de Survie repose sur un constat :

Les problèmes de développement et la pauvreté dans les pays du Sud ont avant tout des causes politiques. C’est donc dans le champ politique qu’il convient d’agir.

Nous réalisons :

Des campagnes d’interpellation des citoyens et des élus

- Campagne « Les dictateurs amis de la France !? » contre le soutien de la France aux dictatures en Afrique

- Commission d’enquête citoyenne (CEC) sur le rôle de la France dans le génocide des Tutsi au Rwanda. (www.enquete-citoyenne-rwanda.org)

- organisation de cycles thématiques dans toute la France (ex : 2004 : commémoration du 10ème anniversaire du génocide au Rwanda ; 2008 : Moi(s) contre la Françafrique)

- mobilisations d’urgence (pétitions, appels, manifestations) ex : lors de la crise électorale de 2005 au Togo

- interpellations des élus (courriers, rencontres, lettres ouvertes)

- organisations de conférences de presse, envois de communiqués

- actions de rue (tractages, manifestations, actions symboliques)

Des interventions publiques afin de susciter des débats

- Organisation de colloques, de conférences-débats, de projections, de contre-initiatives (ex : contre-sommet de la Francophonie), etc.

- Tenue de tables de presse, de stands d’information, etc. Ex : Survie organise depuis 1994 des contre-sommets en marge des Sommets officiels Afrique-France. En 2007, elle a participé au Sommet citoyen France Afrique qui s’est déroulé à Saint Denis, Paris et Cannes

Un travail d’expertise

Survie travaille grâce à un réseau international de personnes (chercheurs, journalistes, membres de la société civile, etc.) qui lui fournissent des informations, des témoignages, des analyses. Les partenariats établis avec des organisations africaines de défense des droits de l’Homme et les diasporas africaines lui fournissent de nombreux témoignages sur les réalités vécues en Afrique.

Ce travail d’expertise s’appuie également sur un important travail de recherche documentaire, de consultation des sources ouvertes, d’archivage et de traitement de l’information.

Des publications pour diffuser l’information

- Une revue mensuelle, Billets d’Afrique et d’ailleurs, qui s’attache à décrypter l’actualité françafricaine.

- Une collection de Dossiers noirs sur la politique de la France en Afrique, dirigée par Survie et Oxfam France-Agir Ici.

- Des ouvrages de référence qui synthétisent l’ensemble du travail de documentation et de recherche mené par Survie : La Françafrique, Noir silence, Négrophobie, On peut changer le monde, etc.

- Des brochures pédagogiques, des documents vidéo, des compilations musicales réunissant des artistes français et africains engagés contre la dictature et le néocolonialisme (voir www.africawantstobefree.com).

Un travail de partenariat

Survie participe à différents collectifs d’associations, qui travaillent sur des thématiques communes et transversales, ce qui permet la mise en commun des expériences et des réflexions.

Survie est notamment membre fondateur d’ATTAC [1], membre du CRID [2] et de la plateforme contre les paradis fiscaux et judiciaires, participe à la plate-forme française « Publiez ce que vous payez » et à la plateforme "Dette et développement", est membre de la coalition française pour la Cour Pénale Internationale et du consortium de solidarité avec Madagascar.

[1] Association pour la Taxation des Transactions financières pour l’Aide aux Citoyennes et citoyens

[2] Centre de recherche et d’informations pour le développement

Dans la même rubrique
S'abonner à la newsletter