Survie

A fleur de presse

À FLEUR DE PRESSE - Guerre

(mis en ligne le 1er mars 2003)

Le Canard enchaîné, La guerre ? Servez show !, 29/01 (Bernard THOMAS) :

« [Le livre d’Éric Laurent, La guerre des Bush, chez Plon, fournit un scoop] sur l’origine de la fortune des Bush. […] Le grand-père, Prescott, a conquis ses premiers gros dollars comme associé de Thyssen, le banquier privé d’Hitler. Sa spécialité : faire tourner les mines de zinc de Pologne et d’Allemagne exploitées par des prisonniers de guerre et racheter des entreprises nazies. Il a même eu des ennuis vers 1945. George, le papa, se serait, lui, associé avec un certain Khalid Bin Mahfouz, patron d’une banque, la BCCI, par où transitaient les bénéfices de la mafia, du cartel de Medellin, du trafic d’opium. Ces gens-là auraient largement dépanné George Double Iou chaque fois qu’il a eu des revers, c’est-à-dire souvent. La famille Ben Laden est là, omniprésente. »

Le conditionnel n’est pas nécessaire : en 1987, des partenaires financiers de Bin Mahfouz ont investi dans la société pétrolière Harken, alors dirigée par… George W. Bush (Le Journal du Dimanche, 23/09/2001). La richissime famille Ben Laden est financièrement liée à Bin Mahfouz. À la question : “S’il s’agit de faire de l’argent, existe-t-il, chez certaines dynasties, une catégorie de crimes dont il faille se dissocier ?”, la réponse est : “Non.” C’est ce qui en a fait des dynasties.

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 112 - Mars 2003
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du délai. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
a lire aussi