Survie

A fleur de presse

À FLEUR DE PRESSE - Françafrique - Pasqua

(mis en ligne le 1er avril 2003)

Le Canard enchaîné, Pasqua rattrapé par son fils, 05/03/2003 :

« La presse a salué la réélection de Charles Pasqua à la présidence du conseil général des Hauts-de-Seine. À en croire l’heureux élu, les ennuis judiciaires qu’il a connus dans l’affaire Falcone seraient “une parenthèse” aujourd’hui refermée.
Hélas pour Charlie, les flics de la brigade financière viennent d’accrocher son fils Pierre pour la première fois, et de façon précise : les comptes de la filiale IBZ (Investment Bank Zurich) [...] montrent de surprenants transferts d’argent au profit de Pierre Pasqua. Ces versements, effectués au printemps 1993 par un proche de Charles Pasqua, l’homme d’affaires Étienne Leandri, aujourd’hui décédé, portaient sur plusieurs millions de francs. L’ami Étienne allait bénéficier, à la même époque, de jolies commissions de près de 20 millions de francs de la part de la Sofremi, l’organisme chargé de vendre à l’étranger des matériels de sécurité pour le compte de la Place Beauvau [le ministère de l’Intérieur, où régnait alors Pasqua].
Prudent, à l’époque, Pierre Pasqua avait fait virer fissa ces sommes vers les comptes qu’il possède au Liechtenstein et sur lesquels le juge Philippe Courroye a lancé une demande d’entraide aux autorités du Grand-Duché [en fait, la Principauté]... »

La réponse peut ne pas être rapide : le Prince richissime de ce farouche paradis fiscal, entre Suisse et Autriche, vient de se faire accorder les pleins pouvoirs par référendum ! Ce nouveau lien financier établi entre la famille Pasqua et Étienne Leandri, l’un des plus gros manieurs d’argent sale de la France du 20e siècle (entre armes et pétrole), est plutôt gênant. Réfugié en Tunisie, chez l’ami dictateur Ben Ali, Pierre Pasqua refuse d’obtempérer aux convocations de la brigade financière. À quand un mandat d’arrêt international ?

L’article ci-dessus aurait pu être signé. De Nicolas Beau, par exemple. Mais le spécialiste de La maison Pasqua est l’objet, pour l’ouvrage publié sous ce titre, d’au moins 16 plaintes en diffamation ! Une forme de dissuasion.

Cet article a été publié dans Billets d’Afrique 113 - Avril 2003
Les articles du mensuel sont mis en ligne avec du délai. Pour recevoir l'intégralité des articles publiés chaque mois, abonnez-vous
a lire aussi